Historique

UN PEU D’HISTOIRE…

Le 11 octobre 1957, la compagnie Harmony Homes Inc., promoteur du Domaine Bellerive, vend un terrain d’une superficie de 183 414 pieds carrés au prix de 46 982$.

À cette époque, le secteur Bellerive comptait 87 enfants catholiques francophones d’âge scolaire.

Ce n’est que le 18 octobre 1960 que Lucien Bédard et Cie obtient le contrat pour la construction d’une école de 15 classes. C’est l’architecte Marc Cinq-Mars qui en conçoit les plans.

L’école primaire mixte Pierre-d’Iberville est officiellement inaugurée le 15 juillet 1961!

Mais qui est donc Pierre d’Iberville?

Sachez qu’il est le deuxième fils de Charles Le Moyne, dit Sieur de Longueuil et fait baron par Maisonneuve.

Sa famille est nombreuse et illustre en Nouvelle-France : Charles Le Moyne a sept garçons et deux filles. Notons que Joseph Le Moyne, Sieur de Sérigny, est son frère aîné.

Pierre Le Moyne, né en 1661 (300 ans avant l’ouverture de notre école!), porte le titre de Sieur d’Iberville. C’est un fameux aventurier que l’on a surnommé le « Chevalier des mers ».

Avec ses frères, et sur demande du roi de France, il a libéré la baie d’Hudson qui était entre les mains des Anglais.

Il a également libéré l’Acadie des Anglais à leur fort principal.

Il a forcé la reddition des Anglais du fort de St-Jean à Terre-Neuve qui fut française cet hiver-là!

Avec cinq navires, il retourne à la baie de James et à la baie d’Hudson que les Anglais avaient reprises. Son bateau s’appelait « Le Pélican ». Hé oui! Comme la fondation de notre école! Évidemment, il fut le vainqueur de cette nouvelle conquête!

Il se dirigea ensuite vers le sud pour conquérir le Mississipi déjà découvert par le Sieur de La Salle. Il fait construire des forts tout au long de son parcours au nom de la colonie française.

Le roi Louis XIV le nomme Chevalier de Saint-Louis. Il fut d’ailleurs le premier canadien à recevoir ce titre.

Pierre d’Iberville continue ses conquêtes jusqu’aux Antilles où il déloge les Anglais déjà installés dans les nouvelles colonies.

Il termine son périple d’aventurier à Cuba.

Pierre Le Moyne, Sieur d’Iberville, meurt de la fièvre jaune à la Havane le 9 juillet 1706 à l’âge de 45 ans.

Quelle fierté pour notre école que de porter le nom d’un tel personnage, à la fois conquérant, persévérant et fidèle!

Sources

  • Quartier Bellerive 1959 – 2009 de Michel Pratt, 2009
  • Histoire d’un rêve, Journal de Postes Canada, article d’André Hamelin, édition spéciale de septembre 2008
  • Pierre Le Moyne d’Iberville de Guy Laviolette, 1954

Les commentaires sont fermés.